Archive for the 'Souvenirs' Category

On a fait barrer le pont Dubuc.

Dans les dernières années où on a demeuré dans le manoir de mon enfance, mon père a acheté un grand terrain avec un ancien Amplificateur de Signal de TV désaffecté. C’était un des derniers terrains sur le Cap Saint-François a Chicoutimi.

C’est là que mon père a entrepris, ce que je pense, son dernier grand projet. But I fucking beg to be proved wrong. 

Mais avant, une petite précision. Je suis pas “né” au manoir du billet précédent. Non. En fait, j’ai été conçu après que mes parents aient posé le gazon d’un modeste bungalow   🙂 . Ma maison de naissance est un petit bungalow sur la rue Vimy. Mais j’ai aucun souvenirs de cette maison. Mais apparemment que ma tante Johanne est venue m’y garder quelques fois.

Revenons à 1985

Mon père avait fait son bureau dans  l’amplificateur désaffecté. Il a ensuite entrepris le projet de construire une maison sur les terrains qu’il avait eu avec la bâtisse. Une maison gargantuesque. Gigantesque.

Le “Manoir” sur Richmond était trop petit. Ma chambre était au sous sol. Mon père aimait pas ça. Je m’en suis jamais plaint. Les boiseries, le plancher de marqueterie du rez de chaussée (Qui “tilait” sans joint dans toutes les pièces), le toit et la cuisine (four encastrée, plaque chauffante, hotte en bois franc avec le moteur sur le toit et à la fin, broyeur à déchets, quand même…) auraient eu besoin de grandes rénovations après toutes ces années.

Continue reading ‘On a fait barrer le pont Dubuc.’

La Firebird Bleue Marin de ma mère

Autour de 1983. Je pense. J’étais pas vieux.

Ma mère a échangé son Buick Skylark 1982 champagne (Mes souvenirs) pour une pimpante Pontiac FireBird 1983 Bleue Marin. (Nouveau modèle, Gen. 3 pour les connaisseurs).

J’ai de vif souvenirs de visites à Québec. Mon père se levait le matin: “Habillez-vous les enfants, on va à Quebec aujourd’hui.”. On allait passer du temps là bas, mon père achetait quelques peintures de Paque (Serge Paquet) à Jean-Luc, on aillait au Café Buade, papa achetait des truffes chez Kerulu Kerhulu pis on revenait tard dans la nuit. Je suis peut-être pas allé a Disneyland, mais j’ai ça à raconter.

Quand on allait au Café Buade, quand on commandait un steak, il y avait toujours une petite “vache” en plastique piquée dans la pièce de viande qui indiquait la cuisson (Saignant, Médium, etc.). Je les ramassais toutes. Même quand mon père y allait sans moi, il me les rapportait (Désolé, mon Google Fu me permet pas de trouver d’images des petits écriteaux).

Mais. Quelle voiture ! Ma mère l’adorait, et je pense qu’elle lui manques aujourd’hui. mais !

Si tu roulais 120 -130 (140-150 en fait) pis tu crissais calissais les brakes, la lumière de pression d’huile allumait. Ya ben juste mon père pour découvrir ça. Ça le stressait sans bon sens.

Les ingénieurs sont venus, mais ils ont jamais rien trouvé. No shit sherlock, on était au Saguenay. Les ingénieurs de Montreal auraient trouvé. Mes parents ont vendu le char; pour ça et parce que trois kiddos ca fittes pas en arrière: Ma mère était enceinte de mon frère. Je pense pas que c’est un accident. Et je veux pas le savoir.

Personnellement, j’aurais fait péter tous les gaskets de ste char là avant de le vendre. Je tuerais pour en trouver une identique aujourd’hui. Continue reading ‘La Firebird Bleue Marin de ma mère’